Targa Florio 1955 : le Sacre de Mercedes

Il est temps pour l’équipe RETROMOTIV de clôturer sa rétrospective consacrée à la réussite des Mercedes 300SLR durant le Championnat du Monde des Voitures de Sport 1955. Bien que n’ayant participé qu’à 4 des 6 courses du Championnat, l’équipe Daimler AG réussit à marquer l’histoire du sport automobile cette année là. Ces victoires, Mercedes les doit avant tout à la fiabilité et à la qualité de construction de son modèle W196S, dit 300SLR, ainsi qu’à la perspicacité de son directeur de course, Alfred Neubauer, qui a su contacter les bons pilotes et les associer la plupart du temps avec succès. Afin de faire un bilan de cette saison pleine de passion, de drames et de rebondissements, il nous faut vous conter la dernière manche du Championnat, celle qui couronna définitivement l’équipe allemande : la 39ème édition de la Targa Florio. Lire la suite de « Targa Florio 1955 : le Sacre de Mercedes »

RAC Tourist Trophy 1955

Suite à la 23e édition des 24 heures du Mans en 1955, le monde du sport automobile est en émoi. La Suisse a interdit les courses automobiles sur son sol et l’enquête relative à l’accident de Pierre Levegh sur le Circuit de la Sarthe en juin n’en est qu’à ses balbutiements. Durant l’été 1955, beaucoup d’événements sportifs sont annulés. Les organisateurs craignent de nouveau un accident comme celui qui a causé la mort d’environ 80 personnes et blessé 100 autres lors de l’épreuve Mancelle. Pourtant, le Championnat du Monde des Voitures de Sport, sous l’égide de la FIA, doit se poursuivre afin de désigner un vainqueur. Après les 1000 kilomètres de Buenos Aires, les 12 heures de Sebring, les Mille Miglia et les 24 Heures du Mans, la prochaine et avant dernière épreuve qui est prévue en Irlande du Nord, sur le circuit de Dunrod est le Tourist Trophy du Royal Automobile Club (RAC). Pour rien au monde cette course ne peut être annulée ou reportée car elle fête cette année ses 50 ans. Lire la suite de « RAC Tourist Trophy 1955 »

Salon Auto Moto Retro de Rouen 2015

A l’occasion de cette 13ème édition du salon Auto Moto Retro de Rouen, plus de 17 000 personnes se sont retrouvées au Parc des Expositions de Rouen où 250 exposants les attendaient sur 20 000 m² aussi bien sous les hangars qu’en plein air. Par chance, cette année le soleil était au rendez-vous. Lire la suite de « Salon Auto Moto Retro de Rouen 2015 »

Aston Martin Lagonda : l’avant-garde

Quand l’entrepreneur et fabricant de tracteurs agricoles David Brown rachète les marques anglaises Aston Martin et Lagonda en 1947, il décide de leur donner, avant tout, une image : le luxe au service de la performance. Bien que la société connaisse des soucis financiers, sa réussite sera complète au point qu’à la revente de la firme, en 1972, Aston Martin Lagonda peut presque tout se permettre en matière de style et d’innovation. Lire la suite de « Aston Martin Lagonda : l’avant-garde »

Arnolt MG : la plus américaine des Italo-anglaises

« Wacky Arnolt se passionne pour la course automobile. Il dessine, conçoit et conduit ses propres voitures de sport. Au début des années 50, il abandonne la fabrication des moteurs marins et se consacre à la revente de voitures anglaises, en plus de ses activités déjà variées… » Lire la suite de « Arnolt MG : la plus américaine des Italo-anglaises »

11 Juin 1955 : la tragédie des 24 heures du Mans

Le 11 juin 1955, à 18h28, la sortie de piste de Pierre Levegh lors de la 23ème édition des 24h du Mans causa la mort d’environ 80 personnes et fit plus de 100 blessés. A l’occasion des 60 ans de cet événement tragique, revenons sur les circonstances de ce drame et l’environnement qui l’entoure en ce milieu des années 50.

Attention, certaines images de ce documentaire peuvent choquer.

Lire la suite de « 11 Juin 1955 : la tragédie des 24 heures du Mans »

Les 60 ans d’Alpine à Dieppe

Dès 1950, Jean Rédélé, jeune diplômé d’HEC mais aussi le plus jeune concessionnaire Renault de France, basé à Dieppe en Seine-Maritime, s’amuse à courir en rallye sur une Renault 4cv préparée. Il remporte de nombreuses victoires de classe, notamment aux Mille Miglia, au critérium des Alpes et à la célèbre Liège – Rome – Liège. En parallèle de ses aventures de pilote, le jeune Jean conçoit des voitures de sport de manière artisanale. Ce sont ces victoires sur les routes sinueuses du massif alpin qui lui donneront l’idée de baptiser ses autos « Alpine ». Lire la suite de « Les 60 ans d’Alpine à Dieppe »

Sunbeam Alpine et Harrington Ltd : les coupés Harrington et Le Mans

En 1935, le groupe Rootes, alors propriétaire des marques Talbot London, Hillman et Humber entre autres, rachète le fabricant Sunbeam. William Rootes fonde alors la Sunbeam-Talbot en réunissant les deux firmes et projète d’en faire la branche sport de son groupe. Après la seconde guerre mondiale, un concessionnaire Rootes installé à Bournemouth, Georges Hartwell, propose une version sportive de la Sunbeam Talbot 90, modèle qui servira de base à la future Sunbeam Alpine qui sera ainsi surnommée après sa victoire aux mains de Stirling Moss lors de la Coupe des Alpes en 1953 et 1954.

Lire la suite de « Sunbeam Alpine et Harrington Ltd : les coupés Harrington et Le Mans »

Lord Montagu de Beaulieu 1926 – 2015

Edward John Barrington Douglas – Scott – Montagu, 3ème Baron Montagu de Beaulieu, était un homme politique anglais conservateur bien connu en Grande-Bretagne pour la fondation du National Motor Museum. Il nous a quittés le 31 août dernier. Voici les grandes lignes de l’Histoire de cet ambitieux passionné.

Lire la suite de « Lord Montagu de Beaulieu 1926 – 2015 »

Mille Miglia 1955 : retour sur un record

De 1927 à 1957, la course italienne des 1000 Miglia a compté parmi les évènements automobiles les plus célèbres du monde. Au cours des 27 éditions, on a pu voir les meilleurs pilotes s’affronter sur un parcours Brescia – Rome – Brescia sans étape, soit environ 1000 miles (1600 km).

Lire la suite de « Mille Miglia 1955 : retour sur un record »

Daimler SP 250 Dart : chronique d’une fin annoncée

Pour certains, elle ressemble à un poisson, pour d’autres elle incarne le roadster de luxe à l’anglaise, décalé… Une chose est sûre, la Daimler SP 250 Dart restera comme la dernière réalisation de Daimler avant son rachat par Jaguar. Retour sur une histoire mouvementée.

Lire la suite de « Daimler SP 250 Dart : chronique d’une fin annoncée »